mardi

Voleur en bd: Découpage

Lorsque j'écris le scénario, j'ai pour habitude de dessiner chaque plan que j'ai en tête. Pour la bd, j'ai fait un découpage clean. Toutes les cases sont déjà réparties, il n'y a plus qu'à réaliser. Il n'y a que 96 double planches à faire... (Chaque planche faisant 2 pages, soit un volume de 192 pages) Le livre devrait être chapitré comme un manga contemporain.
Everytime I wrote a screenplay, I drawn a rough for each shot. That's what I did for this comic book. The book will look like a manga (192 pages = 96 double page spread)





Voici la série de planches que je vais réaliser en premier. Elle correspond au premier chapitre de l'histoire qui se passe sur le marché du port au petit matin. Vous découvrirez ces planches très prochainement.
Here, the next panels i'll draw. It takes place on the harbour market. You'll find out these new  pictures very soon.

Pour le moment tout est en noir et blanc, mais à l'avenir je pense mettre en couleur, en bichromie ou trichromie. J'avais déjà tenté un passage au bleu, je pense peut-être y ajouter d'autres couleurs (jaune et rouge en particulier) Le but étant de ressembler aux publications hebdo des mangas. Dans l’idée je pense m'inspirer à la fois de Hokusai ( 36 vues du mont fuji) et de Jon McNaught. Pour mélanger style traditionnel et bande dessinée contemporaine.
The panels are black and white, but it will change in the future. I'm thinking of something like the shonen jump magazine, Hokusaï or Jon McNaught's books. A mix between traditionnal style and contemporary comics.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire