mercredi

Panique Rue Sainte-Anne.


Voici les premières recherches de mon nouveau projet de court-métrage. Une sorte de Roger Rabbit à la sauce Manga. Un crossover entre Chihiro et Pacific Rim. Un hommage au Japon et une promenade entre frères. Plus de news, prochainement.

Here the first pictures of my new short movie project. a kind of
Who Framed Roger Rabbit meet the Manga. Chihiro vs Pacific Rim. A tribute to Japan and a story between brothers.
Stay tuned, more news soon.











lundi

Le Voleur en BD exposé au Festival d'Angoulême

Cette Semaine, Le Voleur et l'Estampe sera exposé au festival international de la bande dessinée d'Angoulême dans le cadre de l'exposition Ancrages de la Maison des Auteurs. Vous pourrez y découvrir une sélection de 7 planches de ma bande dessinée, réalisées durant ma résidence au printemps 2013.

Après l'exposition Constellation, c'est une nouvelle occasion de découvrir mon travail, dont cette double planche composée comme une estampe panoramique.
Encore un grand merci à Pili, Brigitte, Gilles et toute l'équipe du CIBDI.

Alors venez nombreux au vernissage Jeudi 30 janvier à 18h!!!




Le petit port et la colline aux palais.

Voici, une vue de la ville où se déroule l'histoire du Voleur et l'Estampe. Une bourgade scindée en deux: 
Ces vues paysagères s'inspirent très fortement d'Hiroshige et de ses différentes séries des étapes du Tokaïdo. Je me base aussi sur l'ancienne Edo, répartie entre la ville basse des artisans (Shitamachi) et la ville haute de la noblesse (Yamanote).

Voici 3 variations de la même vue. une première, encore inachevée, avec le pont qui mène au port.
la deuxième avec un test pour la maquette de la bande dessinée
et enfin une version couleur pour le film.

D'autres vues de la ville, prochainement...


Here's the small town where the story takes takes place. There's two differents areas: the harbour where the Thief lives and the Palace hill, home of the Lord and his daughter.
These views are based on Hiroshige works, mostly the differents Tokaido stations serials. And also, the old Edo: Yamanote and Shitamachi areas.
The black and white versions are designed for the comics. the last one in color is ready for the short movie.

vendredi

Jeux video: Décors et Items.

Voici quelques exemples de travaux comme Directeur artistique dans le jeu vidéo. J'ai travaillé l'an dernier sur deux jeux facebook du studio OUAT entertainement : Totally Spies fashion agents et Kompany. C'est très kawaï, très girly voire enfantin. Je montre ici une sélection de décors et items, bien que j'ai abordé tous les aspects graphiques de ce genre de jeux Flash.

Here's some backgrounds and items I did when I worked at OUAT entertainement studios as Art Directors. I worked on two social game for facebook: Totally Spies fashion agents and Kompany.
I did a lot of stuff for these games, and mostly girly, cute and kawaï things. Here's some examples. Everything was created with Flash.

Animated pets for Totally Spies Fashion Agents (OUAT entertainement) from Camille Moulin-Dupré on Vimeo.

Décor ambiance country / Background Country Farm.
Décor ambiance Japon / Background Japanese house.

Sélection d'items pour Totally Spies fashion agents.

Background et Map de Kompany.

Level design de la Map de Kompany

mardi

Monsieur le Comte au royaume des synthés.

Après celui de Marinette, un nouveau portrait. Il s'agit de mon ami Christophe a.k.a Monsieur le Comte. Un dingue de synthés qui fait office d'homme machine pour le duo rennais qui cartonne: Juveniles. Encore une fois, la même envie d'adapter le manièrisme des personnages d'Harunobu et ses compo en isométrique dans un sujet contemporain.  Et cela faisait longtemps que je voulais dessiner des claviers.
Je remercie Jean-Sylvain, Thibaut et Christophe pour leurs comptes Instagram respectifs, ils m'ont bien servi pour les docs. En tout cas, dessiner leurs synthés Roland, c'est très simple et ça rend bien (après je vous laisse juger). Et je savais que ça ferait plaisir à Christophe, qui avouons-le, est un peu ma muse. Vous ne le savez pas mais c'était ma doublure principale de Belmondo pour mon film "Allons-y! Alonzo!" Il était mon modèle et son corps en mouvement est présent sur plus de la moitié du film. Mais seulement son corps. Il était grand temps que je dessine sa tête et son KORG MS-10.
N'hésiter pas à cliquer dans l'image pour la voir en haute résolution.


Détail du visage.

Détail du tweet, du Juno, Moog et MS-10.

Au dessus, la première esquisse pour definir la compo et les couleurs. En dessous, mes dessins de synthés avant déformation en perspective.

Et enfin, séance nostalgie : on ne s'en doute pas, mais sur cette image, c'est Christophe qui interprétait cette scène. Je n'avais plus qu'à poser la tête de Belmondo sur son corps.


mercredi

L'étal du pêcheur.

Voici la première illustration que j'ai débuté mais j'ai pris le temps avant de l'achever. Je vais utiliser ce type de composition à l'avenir. Je pense faire d'autres plans de détail comme celui-ci en dessinant des animaux, des compositions florales ou bien quelques objets.



mardi

Marinette dans son bain.

 

Bref intermède pour le Voleur. Depuis un certain temps, j'ai envie d'utiliser le même trait sur d'autres sujets. Voici une illustration d'une nouvelle série de portraits, qui pour le moment n'a pas encore de nom. Je commence par un portrait de ma fiancée. D'autres suivront prochainement.
(Note : Si vous observez bien, vous verrez que je me suis représenté dans cette image:)

Here's a side-project. I intend to draw some contemporary stuff with the ukiyo-e drawing technique I use for my main project. I begin with my fiancee's portrait.

Voici ma première esquisse rapide, se basant sur la doc d'origine. (J'ai l'impression de faire du Adrian Tomine...)
First layout, based on a photography. I feel it looks like Adrian Tomine's.





Le détail du visage, de la main et du vilain petit canard. Plus le trait est fin, plus la courbe doit être incisive dans son exécution. Si vous souhaitez voir d'anciens dessins de marinette, c'est ici.
More details : face and body.




jeudi

Garde à vous! suite et fin.

Après les personnages, le décor. Pour celui là, il me fallait une perspective japonaise tout ce qu'il y a de plus traditionnel et une caserne de type occidental.
Pour les maisons, je me suis inspiré d'Hiroshige (normal...). Pour la caserne, j'ai cherché durant de long mois, pour finalement imiter les  maisons occidentales de Ginza à l'ère Meiji.

Yesterday, the characters, today, backgrounds.The japanese prospect is based on Hiroshige's work. The western building look like Ginza at Meiji era.

Tous mes éléments de décors, y compris les façades, sont modulables. Celà me permet, une plus grande souplesse pour la composition, de modifier aisément l'élément, ou de le réutiliser facilement. Enfin, ça me permettra de jouer sur la profondeur et les différents plans.

Each building is created on different layer folder. It's really easy to modify and provides a lot of possibilities (animation, composition, etc.)


Voici le résultat final (comme toujours, je poserai les effets de textures plus tard.)

The final result (I'll add texture effects later.)

mercredi

Garde à vous! 1ère partie : personnages.


Voici les éléments de ma nouvelle double page. Aujourd’hui je vous montre les différents personnages qui la composent.
  • Deux soldats, dont les pantins sont très similaires.
Here’s my new double page spread characters. The lord,his daughter and the lieutenant you already knew. There's also two soldiers. Their puppet are very similar. And finally, a front view of the fisherman  and young man with headscarf rear view.
Cette manière de ne pas achever les traits devrait être réutilisée pour un autre style de mise en page et de mise en scène qui s’éloignerait de l’estampe pour se rapprocher des rouleaux imprimés emaki. Mais j'y reviendrai plus tard.

L'image finale est un contrechamp de la précédente double page. Vous la découvrirez demain, ainsi que les décors que j'ai réalisé.

This picture is the reverse shot of the previous double page spread, You'll find out the final result and the backgrounds tomorrow.

mardi

Voleur en bd: Découpage

Lorsque j'écris le scénario, j'ai pour habitude de dessiner chaque plan que j'ai en tête. Pour la bd, j'ai fait un découpage clean. Toutes les cases sont déjà réparties, il n'y a plus qu'à réaliser. Il n'y a que 96 double planches à faire... (Chaque planche faisant 2 pages, soit un volume de 192 pages) Le livre devrait être chapitré comme un manga contemporain.
Everytime I wrote a screenplay, I drawn a rough for each shot. That's what I did for this comic book. The book will look like a manga (192 pages = 96 double page spread)





Voici la série de planches que je vais réaliser en premier. Elle correspond au premier chapitre de l'histoire qui se passe sur le marché du port au petit matin. Vous découvrirez ces planches très prochainement.
Here, the next panels i'll draw. It takes place on the harbour market. You'll find out these new  pictures very soon.

Pour le moment tout est en noir et blanc, mais à l'avenir je pense mettre en couleur, en bichromie ou trichromie. J'avais déjà tenté un passage au bleu, je pense peut-être y ajouter d'autres couleurs (jaune et rouge en particulier) Le but étant de ressembler aux publications hebdo des mangas. Dans l’idée je pense m'inspirer à la fois de Hokusai ( 36 vues du mont fuji) et de Jon McNaught. Pour mélanger style traditionnel et bande dessinée contemporaine.
The panels are black and white, but it will change in the future. I'm thinking of something like the shonen jump magazine, Hokusaï or Jon McNaught's books. A mix between traditionnal style and contemporary comics.