vendredi

Le voleur et l'estampe : face à face

Ma nouvelle illustration est un portrait en split-screen de la fille et du voleur.

Les plans serrés de mon film devraient ressembler à cela. Je voulais un fond neutre pour ne pas avoir à dessiner le décor en gros plan. C'est aussi l'occasion de tester une texture de papier japonais. Est-ce  trop ou pas assez? Le papier à nervures est-il un choix judicieux? Je ne sais pas encore et vos avis pourraient m'aider.

En tout cas le point positif, c'est que ce type d'image est assez rapide à faire, ce qui est très rassurant pour la production future du film.

C'est étrange mais ce plan me fait penser à mon illustration d'à bout de souffle avec Bébel et Seberg...

1 commentaire: