mardi

Nouvelle résidence 2012 à la Maison des Auteurs

De retour à Angoulême et ça fait bien plaisir!
Je suis arrivé le 16 Avril pour 3 nouveaux mois à la Maison des Auteurs pour continuer mon projet:  le Voleur et l'Estampe. Après une période d'interruption pour raisons professionnelles d'à peu près un an (même si j'avais durant cette période le projet bien en tête), il était temps de se remettre au travail.

Cette fois-ci, pas (enfin peu) de dessins en perspective : c'est une résidence d'écriture afin de produire une nouvelle version du synopsis. Un exercice qui demande du temps et beaucoup de réflexion. Une nécessité pour pouvoir déclencher le processus avec la production. Bref, beaucoup de travail, de notes, de recherches et de traitement de texte.

Premiers constats:
  • j'ai toujours le projet bien en tête (c'est même des fois dur de m'en extraire) et je pense vraiment pouvoir faire un très beau film.
  • Écrire des dialogues, ce n'est pas aussi difficile que l'idée que je m'en faisais. (Cela dit, j'attends les retours de mon producteur avant de trop m'avancer :)
  •  Quand on produit du texte, eh bien... on a pas grand chose à montrer. Et franchement c'est assez frustrant. Bon cela dit, j'ai fait pas mal de croquis comme vous le verrez dans mon prochain post.
Vu que je ne peux pas non plus vous dire grand chose sur mon scénario pour le moment (hé oui, désolé), je voulais juste attirer votre attention sur l'outil qui m'a grandement simplifié cette écriture: mon smartphone Android.

Franchement pour travailler n'importe où et ne perdre aucune idée, le clavier tactile c'est vraiment l'idéal. Quand on a une idée de dialogue au beau milieu du supermarché, il suffit de le sortir de sa poche. Je ne comptes plus les heures que j'y ai passé durant mes insomnies, mes trajets en métro et mes longs séjours dans la baignoire. Bref, quand je suis pas à l'atelier, je continue d'écrire.

1 commentaire:

  1. Mais comment as-tu pris ces photos car tu as ton smartphone à la main?

    RépondreSupprimer