mardi

Monsieur le Comte au royaume des synthés.

Après celui de Marinette, un nouveau portrait. Il s'agit de mon ami Christophe a.k.a Monsieur le Comte. Un dingue de synthés qui fait office d'homme machine pour le duo rennais qui cartonne: Juveniles. Encore une fois, la même envie d'adapter le manièrisme des personnages d'Harunobu et ses compo en isométrique dans un sujet contemporain.  Et cela faisait longtemps que je voulais dessiner des claviers.
Je remercie Jean-Sylvain, Thibaut et Christophe pour leurs comptes Instagram respectifs, ils m'ont bien servi pour les docs. En tout cas, dessiner leurs synthés Roland, c'est très simple et ça rend bien (après je vous laisse juger). Et je savais que ça ferait plaisir à Christophe, qui avouons-le, est un peu ma muse. Vous ne le savez pas mais c'était ma doublure principale de Belmondo pour mon film "Allons-y! Alonzo!" Il était mon modèle et son corps en mouvement est présent sur plus de la moitié du film. Mais seulement son corps. Il était grand temps que je dessine sa tête et son KORG MS-10.
N'hésiter pas à cliquer dans l'image pour la voir en haute résolution.


Détail du visage.

Détail du tweet, du Juno, Moog et MS-10.

Au dessus, la première esquisse pour definir la compo et les couleurs. En dessous, mes dessins de synthés avant déformation en perspective.

Et enfin, séance nostalgie : on ne s'en doute pas, mais sur cette image, c'est Christophe qui interprétait cette scène. Je n'avais plus qu'à poser la tête de Belmondo sur son corps.


1 commentaire: